Découvrir l'espace liturgique

Le silence

 

Le silence sacré fait partie de la célébration : il doit aussi être observé en son temps. Sa nature dépend du moment où il trouve place dans chaque célébration. En effet, pendant l’acte pénitentiel et après l´invitation à prier, chacun se recueille ; après une lecture ou l´homélie, on médite brièvement ce qu´on a entendu; après la communion, le silence permet la louange et la prière intérieure.

 

Dès avant la célébration elle-même, il est bon de garder le silence dans l’église, à la sacristie et dans les lieux avoisinants, pour que tous se disposent à célébrer les saints mystères religieusement et selon les rites.

 

Présentation générale du Missel Romain, n°45

Méditer

Dans une église, à quel endroit je me place et pourquoi ? Est-ce que j’arrive à faire un vrai silence intérieur pour écouter le Seigneur ?

Des formations portées par

Ils nous accompagnent et nous soutiennent