À la messe, la disponibilité spirituelle

Pour une participation fructueuse

 

Une [des conditions personnelles pour une participation fructueuse] est assurément l’esprit de constante conversion qui doit caractériser la vie de tous les fidèles. On ne peut attendre une participation active à la liturgie eucharistique si l’on s’en approche de manière superficielle, sans s’interroger auparavant sur sa propre vie. Le recueillement et le silence, au moins quelques minutes avant le début de la liturgie, le jeûne et, lorsque cela est nécessaire, la Confession sacramentelle, favorisent, par exemple, cette disposition intérieure. Un cœur réconcilié avec Dieu permet la vraie participation. Il convient en particulier de rappeler aux fidèles le fait qu’une actuosa participatio* aux saints Mystères ne peut pas se réaliser si l’on ne cherche pas en même temps à prendre une part active à la vie ecclésiale dans son intégralité, qui comprend aussi l’engagement missionnaire de porter l’amour du Christ dans la société.

*Participation active pleine et fructueuse.

 

Benoît XVI, exhortation apostolique Sacramentum Caritatis, n° 55

 

Méditer

Et moi quel est mon état d’esprit quand j’arrive à la messe ? Est-ce que j’ai l’habitude de me préparer ? Est-ce que je suis très distrait ? Est-ce que j’arrive à écouter ? Que puis-je faire pour mieux me préparer à la rencontre avec le Christ présent ?

Des formations portées par

Ils nous accompagnent et nous soutiennent