Vendredi saint

Jésus meurt sur la Croix

Selon le récit des évangélistes, Jésus est mort en priant à la neuvième heure, c’est-a-dire à trois heures de l’après-midi. Selon Luc, sa dernière prière était tirée du Psaume 31 : « Père, en tes mains, je remets mon esprit ». Selon Jean, la dernière parole de Jésus a été : « C’est achevé ». Dans le texte grec, cette parole renvoie en arrière, au début de la Passion, au moment du lavement des pieds dont l’évangéliste introduit le récit en soulignant que Jésus aima les siens « jusqu’à la fin ». Cette « fin », cet accomplissement extrême de l’amour est maintenant atteint, au moment de la mort. Il est vraiment allé jusqu’à la fin, jusqu’à la limite et au-delà de la limite. Il a réalisé la totalité de l’amour – il s’est donné lui-même. […]

 

Jésus a accompli jusqu’au bout l’acte de consécration, la remise sacerdotale de lui-même et du monde à Dieu. Ainsi resplendit à travers cette parole le grand mystère de la Croix. 

 

Pape Benoit XVI, Jésus de Nazareth, p. 254-255

Méditer

Je prends un moment pour contempler cette décision libre du Christ de s’offrir totalement en nous donnant l’eucharistie.

Des formations portées par

Ils nous accompagnent et nous soutiennent